1967

Les frères Etienne et Philippe Lemaire jettent les bases de la future Ferme de La Motte en créant le GAEC de la Motte. Alors qu’ils venaient de reprendre des terres en Beauce, ils explorent le potentiel de cultures innovantes telles que le cassis et l’oignon.

1977

Après plusieurs années de productions difficiles, la persévérance des deux hommes finit par payer. Et en 1977, le premier atelier de conditionnement automatique est mis en route. La Ferme de la Motte compte alors 15 salariés. C’est le début de l’usine.

1985

Rompant avec les usages ils décident de ne plus se limiter au seul métier d’agriculteur mais d’étendre leur activité au conditionnement et à la commercialisation de leurs produits. Avec la construction de l’atelier d’épluchage automatique pour l’oignon et l’échalion et la mise sous-vide, un nouveau cap est franchi.

1990

Création d’un atelier de production de tresses et grappes, « LBG » avec deux partenaires. LBG se spécialise dans les produits haut de gamme tels que les épis. La Ferme de la Motte invente ainsi de nouvelles applications pour les produits qu’elle cultive.

2000

Construction de l’unité de conditionnement actuelle sur 3 000 m² rationnelle et automatisée qui va permettre un développement conséquent auprès de la grande distribution. Le site de Talcy s’étend sur 20 000m².

2001

Conversion de 80 hectares en agriculture biologique : oignons, pommes de terre, betteraves rouges, courges… Dans le même temps, reconversion de l’ancienne usine oignon en site de conditionnement exclusivement dédié aux produits bio.

2009

Construction d’un bâtiment de 500m2 dédié aux expéditions afin de les dissocier des activités de production.

2015

Construction d’une nouvelle usine de 2 900 m2 réservée aux pommes de terre bio et extension de l’usine condiments à hauteur de 3 500m2.